Publications

        Depuis 1990, la spiruline a été utilisée comme méthode alternative de lutte contre la malnutrition protéino-énergétique (MPE), par l’association Nutrition Santé Bangui. Cette ONG a mis en place un centre de renutrition dans le 7ème arrondissement de Bangui en République Centrafricaine. Les résultats remarquables de l’association spiruline/poisson mise au point par le docteur Jean Dupire ont fait l’objet de trois thèses de doctorat en médecine :

  • Contribution à l’étude de la récupération nutrtionnelle - à propos de 126 enfants suivis au centre Nutrition Santé Bangui - Dr Baliwa Hugues Benjamin.-21 octobre 2003.
  • Habitudes alimentaires et facteurs de malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans-cas du 7ème arrondissement de la ville de Bangui. -Dr Yagata Moussa Félicité Emma- 19 janvier 2005.
  • Etude comparative de deux régimes alimentaires dans la prise en charge des enfants malnutris à Bangui : spiruline/sardines versus maïs/soja. - Dr Kouam Kouotso Camille Eric-17 janvier 2005.

         Une publication en 2006 :

« à propos de l’étude comparative des régimes spiruline/poisson versus Maïs/soja » :

Docteur Valentin Nebanga, médecin directeur du centre nutritionnel du 7ème arrondissement. Docteur Kouam, qui a effectué le travail aboutissant à la thèse évoquée ci-dessus ; Docteur Gody, chef de service de pédiatrie à Bangui ainsi que son épouse, médecin épidémiologiste ; Docteur Branger, médecin pédiatre épidémiologiste au CHU de Rennes, qui a permis de valider les résultats ; docteur Dupire, à l’origine de la méthode spiruline/poisson et directeur des projets de Nutrition Sante Bangui.


        Un mémoire à l‘institut d’études politiques : « une solution possible au problème de la malnutrition en Afrique subsaharienne : la spiruline ». Melle Coline Piveteau ; juin 2013.


          Un livre : La spiruline : un super aliment aux éditions Trédaniel. Docteur Jean Dupire ; 2011.livre La spiruline-un superaliment